• Chapitre 9 ⇒Cours théorique

    Dans le chapitre précédent:

    Blush a pris un vrai déjeuner et mangé pour la première fois depuis le midi de la veille.

     


      

    J’arrive en haut de l’escalier. Des Enfants s’y trouvent alors que d’autres se dispersent dans tous les coins, partant travailler. Finalement, au bout de quelques secondes, il ne reste plus que six personnes et moi. Au total, quatre filles et trois garçons.

    L’une d’elle m’attire par sa très grande beauté. Elle est grande, plus grande que moi. Son visage, à l’instar de son corps, est fin et joliment dessiné avec de magnifiques yeux en amandes d’un bleu étincelant. De longs cheveux blonds tombent en cascade dans son dos. Elle porte le même uniforme que moi ce qui m’indique qu’elle doit également travailler dans la même section. Malgré tout, son air angélique semble cacher une fille perfide qui ne sert que ses propres intérêts. A mon avis, elle devait être le genre de fille que tous les autres Enfants idolâtraient à l’orphelinat, les mêmes filles qui me traitaient comme une moins que rien.

    A côté d’elle, un garçon m’attire, non pas par sa beauté cependant puisqu’à première vue il en est dénué. Il est petit, à vu d’œil il mesure entre un mètre quarante et un mètre quarante-cinq, un peu potelé, chose rare pour un Enfant vendu. Ses cheveux roux en bataille ont l’air de pousser dans tout les sens ce qui lui donne la tête d’un savant fou. Son visage, couvert de tâches de rousseurs, n’est pas le plus beau que j’ai eu à regarder et le pire, je crois que ce sont ses yeux, surtout la forme, petits, presque circulaire, seule la couleur était belle, magnifique même, un vert comme le vert de la malachite (oui je connais cette très belle pierre car croyez-moi ou non mais il y avait un gisement tout près de chez moi)

     

    Nous attendons une vingtaine de minutes sans savoir si nous aurions du suivre les autres Enfants ou si nous devons rester ici. Une femme arrive alors, grande et fine, les cheveux grisonnants remontés en un chignon parfait. Ses yeux gris nous regardent chacun notre tour. Ils nous observent des pieds jusqu’à la tête, nous jugeant.

    « Vous n’avez pourtant pas l’air d’être dénués d’intelligence ? nous dit-elle, pourquoi ne l’avez-vous donc pas rejoint dans la salle comme convenu ? Suivez-là immédiatement. »

    Les autres Enfants et moi-même échangeons des regards étonnés, parle-t-elle réellement d’elle à la troisième personne ? Il faut le croire puisqu’elle s’arrête au bout du couloir avant de nous lancer :

    « Madame Des Gorgieux déteste qu’on la fasse attendre ! »

    Nous la suivons ensuite jusqu’à une petite salle carrée. Sur un mur est accroché un grand rectangle en verre. Dix tables individuelles sont disposées en deux rangées de cinq juste devant. Au fond de la pièce, une grande armoire vitrée nous laisse apercevoir des objets étranges, des longs bâtons avec un cercle en fer au bout, des disques métalliques et des lances avec deux pics acérés.

    Je ravale ma salive devant ces instruments de tortures et préfère me retourner vers madame Des Gorgieux qui se place devant le tableau. D’un geste de la main, elle nous invite à prendre place sur les chaises en bois devant les petits bureaux. J’ai l’impression d’être à l’école.

    « Bienvenue dans la maison des Contempt, madame Des Gorgieux ici présente est la directrice des Enfants. Elle est donc votre directrice, vous lui devez le respect. Elle n’hésitera pas à punir ceux d’entre vous qui ne ferons pas leur travail correctement. Vous vous trouvez ici dans la salle qu’elle a appelé la salle de cours théorique. Elle va vous apprendre pendant toute une matinée comment agir dans une maison et comment travailler correctement, vous allez devoir apprendre par cœur le règlement des Enfants. C’est votre devoir, en retour, votre famille vous offrira un toit et un repas. Est-ce bien claire ? »

    Nous hochons tous la tête, certains plus convaincus que d’autres. Je n’ai qu’une seule envie, quitter cette salle avec cette femme flippante.

     

    Deux heures après, nous sommes toujours dans la salle. Durant cent-vingt longues minutes, la directrice n’a pas arrêté de nous citer les différents points du règlement comme :

    -devoir le respect à sa famille, elle nous a choisit nous devons donc la remercier par notre comportement irréprochable

    -effectuer son travail correctement sous peine d’être sévèrement puni

    -ne jamais se trouver dans la même pièce que la famille excepté lors des repas, pour des occasions spéciales ou sur demande d’un de ces membres

     

    Je crois que la pire reste encore : « ne jamais se plaindre que votre travail est dur, les membres de votre famille adoptive ont du travailler très dur pour pouvoir vous acheter. » Sachant que la plupart des familles ayant des Enfants chez eux sont soit devenus riches grâce à l’héritage ou grâce à des actes pas très légaux, cette règle est, je pense, un peu superflu. Elle ne fait que me rappeler l’hypocrisie dont fait preuve le peuple d’aujourd’hui.

      


      

    J'espère que vous avez passez un bonne lecture en lisant ce chapitre 9. Bizarrement, je n'ai rien avancé de tout le mois et en une après-midi je l'ai bouclé ! J'étais vraiment dedans et ça a donné ça, personnellement j'aime beaucoup. Il y a moins d'action mais c'est pour mieux revenir dans quelques chapitres

    Qu'est-ce que vous en avez pensé ?

    N'hésitez surtout pas à laisser un avis...

    « Chapitre 8 ⇒Premier levéChapitre 10 ⇒Le feu »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Octobre 2014 à 21:52

    Alors j'aime beaucoup ! Tes descriptions sont très bien écrites et amusantes ! Comme tu disais il y a moins d'action, mais je trouve ça assez agréable *Tu me connais j'aime les choses qui vont doucement :P* 

    Bon c'est encore un excellent chapitre ! Bravo !

    Continue ! ^^

    2
    Mardi 28 Octobre 2014 à 21:53

    Et je suis d'accord la dernière règle est d'une stupidité profonde !

    3
    Mardi 28 Octobre 2014 à 21:53

    emmamoi03: Merci beaucoup !! 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mardi 28 Octobre 2014 à 21:57

    J'aime vraiment beaucoup, surtout cette madame Des Gorgieux qui n'a pas l'air commode .

    5
    Mardi 28 Octobre 2014 à 21:59

    DreamNeverComeTrue: Merci :) Oui en effet, madame des Gorgieux est spéciale et peu commode wink2

    6
    Mardi 28 Octobre 2014 à 22:04

    alors, aloors~

    chapitre très intéréssant, ça fait du bien de voir un peu de différence, j'ai beaucoup apprécié le style ! Euh, j'ai constaté plus de fautes que d'habitude -je parle comme un prof de français :X - , mais ça n'enlève évidemment rien à la qualité du travail !

    voilà :D

    ps: tu me dis quand je te fais chier avec mes remarques sur l'orthographe, hein ! perso moi j'aime pas qu'on me le fasse remarquer :P enfin bon, je me sens un peu relou quand je te dis que ya des fautes xD bref voilà, n'hésite pas huhuh

    à bientôôôt ! ♪ ♫

    7
    Mardi 28 Octobre 2014 à 22:10

    merry christmas: Merci happy

    En ce qui concerne les fautes d'orthographes, il n'y a pas de problème ^^ moi-même il m'arrive parfois de reprendre mes amis (mais seulement quand c'est des grosses fautes parce que les petites j'ai du mal, notamment l'accord avec le COD et le verbe avoir... *je raconte ma vie he*) je me relierai mais demain, pour l'instant je regarde la télé winktongue

    PS: j'aime beaucoup la petite image amusante !

    8
    Mardi 28 Octobre 2014 à 22:19

    mdr Alex Hole, c'est rare que tu reprennes les gens sur l'orthographe sarcastic hein ?! 

    9
    Mardi 28 Octobre 2014 à 22:20

    emmamoi03: Très drôle winktongue

    10
    Mardi 28 Octobre 2014 à 22:24

    Pardon, je me suis sentie obligée...intello

    11
    Anna ♥
    Samedi 1er Novembre 2014 à 18:23

    J'aimais bien cet épisode par contre les règles sont trop connes tongue

    12
    Samedi 1er Novembre 2014 à 18:35

    Anna ♥: C'est pas moi qui les ai faites (enfin si mais on n'a qu'à dire que non he *tu as compris ? winktongue*)

    13
    Samedi 1er Novembre 2014 à 22:13

    Bon chapitre ! :3

    Même si je trouve les règles... Comment dire ... Pleine d'hypocrisie. Les Contempt (si c'est eux qui ont fait les règles) on bien dû se marrer. Ils font des règles mais ils se foutent de la gueule des Enfants ! Et les Enfants ne se rebellent pas ? Quand même, ça m'étonne qu'il n'y est eu aucune tentative d'évasion...

    'Fin bref, bonne continuation, j'attends le prochain chapitre :P

    14
    Samedi 1er Novembre 2014 à 22:19

    Merci ^^

    En réalité ce n'est pas les Contempt qui les ont écrits, les règles ont été rédigées par le gouvernement lorsqu'ils ont mis en place ce système. Evidemment, au fur et à mesure des différents problèmes, les règles ont été aménagées, supprimés, rajoutées...

    Les rebellions... une grande question ^^ il y en a eu mais rare sont celles qui ont réussit à renverser leur maison, d'ailleurs, aucune n'a réussit à avoir un impact sur le gouvernement ou sur la société puisque le "commerce" continue mais il y en a eu, il y a même eu des évasions, des cas rarissimes évidemment, notamment parce que la plupart du temps, les Enfants sont retrouvés et que on verra par la suite que les sanctions réservés aux rebelles sont horribles et inhumaines

    *c'était la petite note glauque avant d'aller se coucher he*

    15
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 00:31

    Je vois. Hâte de connaître les sanctions. J'espère que tu nous réserve un truc bien trash et choquant pour la suite ! :3

    *t'inquiète c'est pas ça qui va me faire faire des cauchemar :') ---> cette personne regarde souvent des films d'horreurs avant de se coucher*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :